L’informatique est désormais partout, la transformation digitale vient bouleverser les organisations et les fonctions métiers sont en mutation. Le DSI (Directeur des Systèmes d’Information) n’échappe pas à cette règle et voit son rôle évoluer.

Dans les années 1990, le DSI était recruté pour ses capacités techniques avancées. L’informatique en entreprise prédisait une croissance rapide avec une productivité accrue.

Côté utilisateur, l’informatique n’a pas été accueilli comme prévu en générant incompréhensions, pannes et mauvaises utilisations. L’informatisation associée au manque de formation pouvant ainsi entrainer des journées complètes non travaillées.

Tout s’informatisait avec un vocabulaire et un environnement technique seulement compris du département informatique. La Direction Informatique devenant un centre de coût pour l’entreprise au fur et à mesure des transformations.

Depuis 2010 l’usage de l’informatique se révolutionne. L’entreprise prend conscience que l’informatique est un levier dans la transformation numérique, une base pour le développement de l’entreprise.

La transformation digitale permet à l’IT de revenir au cœur de la stratégie des organisations.


DSI, l’acteur de la transformation digitale

Le DSI acteur de la transformation digitale.

Cette prise de conscience s’est opérée par l’évolution de l’approche du DSI dans l’entreprise.

D’une fonction purement technique, la direction informatique devient désormais stratégique.

Le DSI est en lien avec la direction et il accompagne le changement dans lequel il met à disposition des outils qui facilitent.

Ses méthodes sont désormais agiles et ses actions dans une démarche d’amélioration de la performance de l’entreprise.

Il optimise le budget en maitrisant les coûts de fonctionnement et les investissements.

Sa mission ne s’exerce en aucun cas dans une tour d’ivoire mais dans le cadre d’une collaboration totale avec les directions métiers et la direction générale de l’entreprise ; Ce sont eux les clients du SI (système d’information).

Il ne s’agit plus de mettre en place un outil sans se soucier de son utilisation mais bien veiller à ce que la solution soit adaptée à l’entreprise et adoptée par les utilisateurs.

Le DSI d’aujourd’hui n’est plus à l’initiative de toutes les évolutions informatiques. Replacé sur un périmètre plus stratégique, il se doit d’être réactif et à l’écoute pour s’adapter aux attentes utilisateurs tout en assurant une cohabitation des différents d’outils dans un SI à la fois sécurisé et performant.

Les collaborateurs attendent de retrouver en entreprise ce qu’ils ont à la maison et les fonctions métiers sont de plus en plus autonomes dans le choix de leurs outils.


Quelle place en petite structure

Quelle place pour le DSI dans l'entreprise et comment l'intégrer en start-up ou pme

L’informatique de la PME s’est énormément sophistiquée : ERP, mobilité, wifi, cloud sont autant d’éléments qui nécessite un pilote expérimenté.

Certes, si il n’y a pas de projets informatiques en vue et que le SI dispose de coûts et d’une qualité de fonctionnement cohérente, le dirigeant d’entreprise peut être amené à se poser la question de son utilité. Elle l’est effectivement moins que dans un contexte d’évolution mais sa présence n’est en aucun cas inutile.

Sa valeur ajoutée intervient sur la maîtrise des coûts de fonctionnement du SI ainsi que sur la tenue des indicateurs de qualité de service du SI.

La TPE ou la PME se doit d’être agile ; La route n’est pas continuellement droite !

Suivant le contexte différents scénarios pour l’entreprise peuvent s’imaginer :

  • L’entreprise n’a pas ou peu de changements et dispose d’un niveau de satisfaction du SI bon : Employez un Responsable d’Exploitation (REX) pour maintenir le cap en l’associant si possible à 1 ou 2 journées par mois d’un DSI pour maintenir la bonne orientation stratégique du SI de l’entreprise.
  • L’entreprise est sur des cycles de changements : Ayez recours à un DSI à temps partagé calé sur les cycles de mutation de l’entreprise. Le partenariat doit s’engager sur la durée pour que le SI soit aligné sur votre vision stratégique à long terme.
  • L’entreprise est en constante transformation : Employez un Responsable Informatique capable d’assurer à la fois les fonctions d’exploitation et d’accompagner l’entreprise dans la conduite de projets IT. Faites le coacher par un DSI 1 à 2 jours par mois.

Paroles de DSI

CIO Journal (Wall Street Journal), en Décembre 2018, a demandé à des DSI comment leur métier avait évolué et comment ils s’attendent à ce qu’il change. En synthèse, les DSI doivent se concentrer sur des projets générateurs de recettes plutôt que d’économies technologiques, en adoptant agilité et innovation.

Sheila Jordan, CIO Symantec Corp.

Le rôle du DSI s’élargit à la fois en profondeur et en ampleur. Il n’existe aujourd’hui aucune stratégie d’entreprise, dans n’importe quel secteur que ce soit, qui n’exige pas une solution IT.

La technologie est un élément essentiel de toutes les stratégies. Les DSI doivent trouver des moyens d’optimiser l’organisation et consacrer plus de temps à la décision d’aider l’entreprise à changer, à s’améliorer et, surtout, augmenter ses revenus. La transformation numérique se poursuivra et nos clients s’y attendent.

Fletcher Previn, CIO International Business Machines Corp.

Le rôle du DSI continue d’évoluer et le SI est plus essentielle que jamais pour l’entreprise. Aujourd’hui, le département informatique est un partenaire stratégique et est en première ligne de pratiquement toutes les initiatives majeures de l’organisation.

Étant donné les exigences IT de plus en plus fortes, il est essentiel de disposer d’un processus rigoureux et Agile sur la façon dont nous priorisons le travail et gérons le suivi. Souvent, ce que nous décidons de ne pas faire est tout aussi important que ce que nous nous sommes engagés à faire.

Diana McKenzie, CIO Workday Inc.

Je me concentre de plus en plus sur la définition d’une stratégie numérique à l’échelle de l’entreprise et le renforcement de notre communauté de clients DSI.

Nous allons réinventer et concevoir un parcours client numérique afin de continuer à offrir des expériences exceptionnelles à nos clients. Nous continuerons de nous concentrer sur la création d’analyses, l’utilisation des capacités d’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle dans tous les secteurs de notre activité, afin de guider nos clients vers l’avenir.

Savio Thattil, CIO Sephora

Alors que le vente au détail fait face à l’adoption massive et rapide de la technologie grand public, je vois mon rôle évoluer vers celui d’un conseiller.

En fin de compte, je vais devoir trouver un équilibre entre le fait de : rester à l’affût des tendances en matière de technologies de consommation, décrypter ce qui est réel ou simplement un buzz, tout en étant un mentor au sein d’une organisation qui évolue à un rythme rapide.

Paul Chapman, CIO Box Inc.

En tant que DSI moderne, vous devriez consacrer tout votre temps à des tâches à plus forte valeur ajoutée, telles que les moyens d’accélérer la croissance et l’efficacité de la société, de rechercher des moyens de se rapprocher du client et de rechercher des solutions qui génèrent des revenus.

Bob Worrall, CIO Juniper Networks Inc.

Les DSI sont censés s’adapter en permanence aux nouvelles technologies ou aux changements de priorités métiers. Cela fait partie du travail et est normal dans notre monde.

Les personnes qui ne peuvent pas faire face à des changements et à des incertitudes constantes ne devraient pas être DSI.


AM Consulting vous accompagne dans la définition et la réalisation de votre projet